Le laboratoire d'eau sanitaire Steca

le laboratoire d'eau sanitaire, Steca, banc d'essai, cascade de 4 stations, montage
Laboratoire d'eau sanitaire, Technologie d'eau sanitaire, Montage en cascade (4)
Laboratoire d'eau sanitaire, Steca, hydraulique, harpe, régulation, volume de soutirage

Pour la mise à l'essai et l'optimisation des régulateurs d'eau sanitaire autonomes pouvant être montés en cascade

Le développement de régulateurs d'eau sanitaire par Steca repose d'emblée à la fois sur la théorie et la pratique. Dans un premier temps, les réflexions physiques et techniques ont été élaborées dans les laboratoires d'électronique en vue de trouver les exigences et le champ d'application dans le contexte de solutions matérielles et logicielles optimales.

D'autres observations et études théoriques ont été ensuite menées en coopération avec une école supérieure afin d'évaluer les possibilités fondamentales de câblage de plusieurs stations d'eau sanitaire et des différents contrôles pour former une unité optimale. Ces essais ont été réalisés au moyen d'une simulation thermodynamique tout en tenant compte d'une série de critères supplémentaires. Les résultats de cette simulation ont ensuite été comparés, évalués et convertis en algorithmes de régulation correspondants.

Outre le contrôle et l'optimisation du fonctionnement des régulateurs dans les laboratoires d'électronique, il est très important, dans une étape suivante, de mettre les algorithmes de régulation à l'épreuve dans la pratique afin de les perfectionner. À cet effet, KATEK Memmingen a créé un nouveau laboratoire dans lequel des stations d'eau sanitaire autonomes ou montées en cascade, de différentes catégories de puissance, peuvent être testées et optimisées en pratique selon différents paramètres.

Le banc d'essai a été prévu pour une capacité maximum de soutirage d'eau chaude de 150 litres par minute, avec deux lignes dont jusqu'à quatre stations d'eau sanitaire par ligne peuvent fonctionner simultanément. Grâce à des limiteurs de débit préprogrammés, il est possible, sur un distributeur de volumes de soutirage, de simuler pratiquement tous les profils de soutirage possible avec les variations de soutirage correspondantes et de les régler de façon à ce qu'on puisse les reproduire.

Les valeurs de 24 points de mesure de température et 6 points de mesure de débit volumétrique au total sont enregistrées et évaluées électroniquement à l'aide du logiciel correspondant. À partir des valeurs mesurées et des connaissances empiriques, l'algorithme de régulation est ensuite réajusté aux caractéristiques thermodynamiques correspondantes de chaque groupe de pompage.



Tu est ici: